Scintillo, groupe d’entreprises culturelles

Scintillo est une holding, créée en 2010, qui anime un écosystème d’une quinzaine d’entreprises de la culture filialisées.

Elle mutualise moyens, talents et réflexion autour de la création culturelle par la prise de participation dans des entreprises et des équipements. Ses équipes possèdent un savoir-faire spécifique pour les projets culturels à caractère innovant tant dans le domaine économique que dans celui des usages et de la gestion.

Notre travail, au quotidien, est de mutualiser et animer ces filiales qui opèrent dans de nombreux champs culturels : musique, art, cinéma, presse, évènements, communication...

Le sens commun, l’intérêt collectif et le service public – même si nous reconnaissons le fait d’être un acteur privé à part entière – guident notre action et nous permettent de fédérer tant les énergies et les ressources que les projets des filiales.

Scintillo est un groupe...

                  …qui structure

La culture est un secteur qui a besoin d’organisation, de structuration et de production.

Pour cela, nous avons créé plusieurs agences d’ingénierie : culturelle (Le troisième pôle), numérique et territoriale (Le quatrième pôle), sociale et solidaire (Le cinquième pôle), alimentaire (Alimention générale), enfin partenariale et financière (CultuRégie). 

Nous avons également créé Créatis, une résidence d’entrepreneurs culturels qui permet d’accompagner la structuration et le développement de plus de quarante start-ups, solides et généreuses.



                 …qui étudie

La culture est un secteur qui nécessite observations, études et prospectives. Aussi avons-nous développé fortement le champ des études au sein de nos agences d’ingénierie.

Notre implication très concrète au cœur d’équipements culturels nous a permis de comprendre, expertiser et partager des savoirs-faire optimisés de gestion et d’exploitation.

De plus, nous participons à la réflexion sur l’évolution des modèles économiques de la culture en participant ou en organisant des rencontres entre professionnels du secteur, chercheurs et publics.



            …qui produit et diffuse

La culture, enfin, est un secteur qui nécessite supports et équipements afin de diffuser, présenter et rencontrer le public ou l’usager.

Pour cela, nous avons participé à la délégation de service public de la Gaîté Lyrique (consacrée aux arts numériques et aux musiques actuelles) à Paris, partageons le Trabendo (musique pop et électro), gérons des cinémas d’arts et essai à Paris et à Bruxelles, ainsi qu’un espace d’exposition dédié à «l’image en mouvement» à Bruxelles.

Afin de prolonger notre action dans le domaine de l’exploitation de salles de cinéma, nous avons pris des participations dans les sociétés de production cinématographique Incognito Film et The french Cinéma Compagnie.

Enfin la culture a aussi besoin de média : les magazines Tsugi ou encore Reggae Vibes diffusent des contenus de qualité et de niche.

Un engagement d’indépendance

Steven Hearn, président

Diplômé d’économie et de commerce, de philosophie morale et politique et d’histoire de l’art, Steven Hearn débute sa carrière professionnelle en 1991 par une expérience de 3 ans comme chargé du développement et de production à Art Public Contemporain (APC), agence spécialisée dans l’intégration d’œuvres d’art dans l’espace public. Il est, de 1997 à 1998, chargé de mission au Ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur où il participe à la mise en place d’un cycle de 5 colloques de bioéthique dans le cadre du programme européen Bio-Med II.
De 1998 à 2000, il travaille pour une agence de communication dédiée au secteur non-marchand et associatif avant de créer en 2000, l’agence le troisième pôle au sein de laquelle il développe et met en place des stratégies culturelles et sociales pour les collectivités territoriales et les acteurs publics de la culture. Son expertise s’exerce dans les champs de la stratégie, la prospective, le management des organisations, la commande publique artistique et culturelle, les démarches de changement, la communication des opérateurs du secteur public et non-marchand, l’ingénierie de projet, le développement durable dans le champ culturel.
Il a également été en charge de 2008 à 2016 de la délégation de service public de La Gaîté Lyrique (équipement culturel parisien dédié aux cultures numériques et aux musiques actuelles).
En 2010, il réunit l’ensemble de ses participations (cabinets d’ingénieries, équipements culturels, salles de concerts et cinémas, média…) dans une structure, Scintillo, afin de mutualiser compétences et moyens.
Depuis 2011, Scintillo développe la résidence Créatis, premier incubateur dédié aux entrepreneurs de la culture.
Le 25 juin 2014, Steven Hearn a remis à Aurélie Filippetti et FLeur Pellerin son rapport sur le développement des entreprises culturelles en France.
Il est nommé chevalier de l’ordre des arts et lettres en juillet 2014.

Enfin, il est administrateur d’Arcadi (établissement public de coopération culturelle pour les arts de la scène et de l’image crée par la région Ile de France et l’État), de Medici.tv, de l’association Clowns Sans Frontière, du festival ArtRock, du forum European Lab et du Centre de Recherche Théâtre Handicap. Il est président du centre d’art, le CNEAI=

Article Le Monde
LinkedIn

Un actionnaire de référence
En décembre 2015, le groupe SOS est devenu un actionnaire de référence du groupe Scintillo afin d’accélérer son deploiement, consolider son organisation et structurer une branche culture au sein du Groupe SOS, alliant sens et efficacité économique.
Construit sur des activités de lutte contre les exclusions, le Groupe SOS a su progressivement se diversifier et répond aujourd’hui aux enjeux de la société à travers 5 secteurs : la jeunesse, l’emploi, les solidarités, la santé et les seniors. Avec 14 000 salariés et 350 établissements, il constitue ainsi la première entreprise sociale européenne. La mission du groupe SOS est de permettre à chacun, quel que soit son parcours et ses revenus, d’avoir accès à des services de qualité en lien avec ses besoins essentiels : éducation, logement, inclusion sociale, insertion professionnelle, accès aux soins, accompagnement du grand âge…
Aujourd’hui, le groupe y ajoute la culture. Pour mener à bien cette nouvelle dynamique, Steven Hearn a été nommé Délégué Général Culture du groupe SOS en janvier 2016.

 

Alexandre Lourié, directeur général
Alexandre est diplômé de Sciences Po et HEC Paris mais il a fait ses premières armes à l’étranger. Porté par la volonté de mettre l’efficacité économique au service de l’intérêt général, il a travaillé dans une ONG à Manille, dans une société d’investissement à Shanghai et dans le bureau de Casablanca du Boston Consulting Group.

Son expérience dans le conseil en stratégie, il l’a mise au profit d’entreprises sociales et culturelles françaises. Il a créé son cabinet de conseil au service d’acteurs à fort impact sociétal. Il a pour cela été lauréat du Prix Claude Erignac remis dans les salons de la présidence du Sénat.

Il a ensuite rejoint Matignon pour contribuer, à la source, aux politiques de transformation numérique. Au cabinet de la Secrétaire d’Etat chargée de la Réforme de l’Etat et de la Simplification, il a travaillé sur l’ouverture des données publiques et la simplification dans le champ de l’Economie sociale et solidaire.

En janvier 2016, Alexandre rejoint Scintillo. Il rejoint le banc de poissons de l’entrepreneuriat culturel. Il en revient à ses premières amours, lui qui organisait les nuits culturelles du collectif MIAM co-fondé à Montpellier dix ans plus tôt.

En travaillant au rapprochement entre Scintillo et le Groupe SOS, il donne un coup d’accélérateur au développement d’outils structurants et innovants à destination des porteurs de projets culturels.